Liorésal®

 

Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Le Liorésal appartient à un groupe de médicaments appelés relaxants musculaires.

Le Liorésal est utilisé sur prescription médicale pour réduire et décontracter les crampes musculaires (spasmes) pouvant apparaître en présence de différentes maladies telles que par ex. la sclérose en plaques, des maladies ou des lésions de la moelle épinière et certaines maladies du cerveau.

Grâce à la relaxation musculaire et au soulagement de la douleur qu’il apporte, le Liorésal améliore votre mobilité; vous pouvez ainsi mieux gérer vos activités quotidiennes et votre physiothérapie est facilitée.

Le traitement par le Liorésal ne commence qu’après un examen médical complet. Il convient à de nombreux patients souffrant de spasmes musculaires, mais non à tous les patients.

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

Le Liorésal ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité à la substance active ou à l’un des autres excipients.


Avant d’utiliser le Liorésal, avertissez votre médecin si vous souffrez de l’une des maladies ou de l’un des troubles suivants ou si vous en avez souffert:

certaines maladies psychiques accompagnées de confusion ou de dépression;

épilepsie (crises convulsives);

troubles gastriques ou intestinaux douloureux aigus (ulcères), de troubles respiratoires, de maladies du foie ou des reins, de troubles de l’irrigation cérébrale;

troubles mictionnels;

diabète.

Avertissez également votre médecin si vous utilisez des médicaments comme par exemple d’autres préparations contre les crampes musculaires, des somnifères, des tranquillisants, des médicaments contre les dépressions, l’hypertension et des médicaments pour le traitement de la maladie de Parkinson. Les médicaments cités ci-dessus, de même que l’alcool, peuvent influencer l’effet du Liorésal. Ce dernier peut affecter les capacités de réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines! Dans certains cas, le traitement par le Liorésal peut provoquer fatigue, vertiges, somnolence ou vision floue. Si vous ressentez de tels symptômes, il vous faut renoncer à conduire un véhicule, à utiliser des machines ou à exercer d’autres activités nécessitant une attention de tous les instants.

Renoncez à consommer des boissons alcoolisées durant le traitement, car des interactions entre le Liorésal et l’alcool peuvent se produire.

Les comprimés de Liorésal contiennent de l’amidon de froment. Il est permis d’administrer ces comprimés aux patients atteints de coeliaquie (maladie de l’intestin provoquée par l’ingestion de denrées alimentaires contenant du gluten); cependant, il est interdit aux patients allergiques à l’amidon de froment, par opposition aux personnes ayant une coeliaquie, d’ingérer les comprimés de Liorésal.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, êtes allergique ou prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Avant chaque intervention chirurgicale (chez le dentiste aussi) ou avant chaque prise en charge par un service d’urgence, avertissez le médecin que vous prenez du Liorésal.


Le Liorésal ne doit pas être employé pendant la grossesse, sauf si votre médecin vous le prescrit.

Le Liorésal passe dans le lait maternel en faible quantité et ne doit pas être utilisé pendant l’allaitement.

Comment l'utiliser ?

Prenez ce médicament régulièrement et exactement selon les prescriptions de votre médecin. C’est le seul moyen d’obtenir des résultats optimaux et de diminuer le risque d’effets indésirables. Vous ne devez pas interrompre le traitement par le Liorésal brusquement et de votre propre chef sans en avoir référé à votre médecin. Il vous dira comment et quand vous pouvez cesser le traitement. Un arrêt brutal du traitement par le Liorésal peut aggraver votre état.

Si vous cessez subitement votre traitement, les symptômes suivants peuvent apparaître: nervosité, confusion, hallucinations, comportement irrationnel, crampes, réactions de sursaut incontrôlées, mouvements saccadés ou de torsion, pouls plus rapide, température corporelle élevée. La tension exagérée de vos muscles (spasmes) peut encore s’aggraver.

Posologie usuelle

Les adultes commencent habituellement par 5 mg (½ comprimé) 3 fois par jour. On augmente ensuite généralement la dose tous les 3 jours, jusqu’à l’obtention d’un résultat optimal, ce qui peut se produire entre 30 mg et 75 mg par jour, répartis en 3 prises. Votre médecin peut éventuellement vous prescrire une posologie plus élevée.

Chez les enfants, l’importance de la dose dépend du poids et est établie par le médecin.

La prise du Liorésal doit toujours être fractionnée, habituellement en 3 à 4 doses par jour.

Si votre médecin vous prescrit une posologie différente de celle mentionnée ci-dessus, conformez-vous à ses recommandations.

Prenez le Liorésal pendant les repas, avec un peu de liquide. Si nécessaire, vous pouvez partager les comprimés.

Que faire si vous avez oublié de prendre une dose?

S’il vous arrive d’oublier de prendre une dose au moment prévu, ne vous faites pas de souci. Prenez cette dose dès que vous y pensez. Cependant, s’il est bientôt temps de prendre la dose suivante, ne la prenez pas en même temps que celle que vous avez oubliée, car il ne faut jamais doubler la posologie. Continuez simplement à prendre le médicament au moment prévu. Si vous avez oublié de prendre plusieurs doses, rendez-vous chez votre médecin.

Si vous avez pris à la fois beaucoup plus de comprimés que ce que votre médecin vous a prescrit, consultez-le sans tarder ou rendez-vous à l’hôpital le plus proche.

Les symptômes principaux d’un surdosage sont obnubilation, troubles respiratoires, troubles de la conscience et perte de connaissance. Parmi les autres symptômes, on peut citer: confusion, hallucinations, instabilité corporelle, crampes, vision floue, baisse inhabituelle du tonus musculaire, contraction musculaire soudaine, manque ou diminution des réflexes, hypertension ou hypotension artérielle, ralentissement ou accélération du pouls, abaissement de la température corporelle, nausée, vomissements, diarrhée ou salivation exagérée.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

La prise de Liorésal peut entraîner les effets indésirables cités ci-après:

Certains de ces effets indésirables peuvent être graves:

Consultez votre médecin aussi vite que possible si vous observez l’un des effets indésirables suivants, car ils peuvent nécessiter un traitement médical:

Confusion, sautes d’humeur, abattement, perte de la coordination avec atteinte de l’équilibre lors de la marche, perte de coordination des membres et des mouvements oculaires avec ou sans troubles de l’élocution (signes d’ataxie), tremblements, hallucinations, cauchemars, vision floue/troubles de la vue, souffle court au repos ou dans l’effort, jambes gonflées et fatigue (signes d’une diminution du travail cardiaque), difficultés à uriner/douleurs pendant la miction, éruption cutanée, troubles respiratoires, crampes, brusque diminution du volume urinaire, réactions d’hypersensibilité, coloration jaune de la peau et des yeux accompagnée de fatigue (signes de troubles de la fonction hépatique), abaissement de la température corporelle.

Autres effets indésirables pouvant apparaître

Très fréquemment: somnolence, fatigue, nausée.

Fréquemment: sensation de faiblesse, manque d’énergie, vertiges, obnubilation, épuisement, maux de tête, insomnie, faiblesse dans les bras et dans les jambes, douleurs musculaires, mouvements oculaires persistants et incontrôlables, sécheresse buccale, troubles digestifs, nausée, vomissements, constipation, diarrhée, pression artérielle basse, fréquent besoin d’uriner, énurésie nocturne, transpiration abondante.

Rarement: picotements ou sensation d’insensibilité dans les bras et dans les jambes, troubles de la parole, troubles du goût, douleurs abdominales, brusque diminution du volume urinaire, impuissance.

Si vous remarquez d’autres effets indésirables qui ne sont pas décrits ci-dessus, veuillez-en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Conserver les comprimés à une température inférieure à 25 °C et à l’abri de l’humidité.

Le médicament ne peut être utilisé que jusqu’à la date indiquée sur l’emballage par la mention «EXP».

Conserver les médicaments hors de portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Informations complémentaires

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Emballages de 50 et 200 comprimés à 10 mg et de 50 comprimés à 25 mg.