Resyl® Plus

 

Qu'est-ce que c'est et comment l'utiliser ?

Resyl Plus est un antitussif qui contient deux substances actives. La guaifénésine fluidifie le mucus visqueux au niveau des voies aériennes et favorise son expectoration. L’autre principe actif, la codéine, calme l’irritation à l’origine de la toux et réduit la fréquence des accès. Resyl Plus est disponible en gouttes et en sirop.

Le sirop contient un édulcorant, le sorbitol, qui n’est transformé que lentement en glucose; les gouttes contiennent de la saccharine. Les deux formes conviennent donc également aux diabétiques. Resyl Plus est utilisé pour apaiser la toux et faciliter l’expectoration.

Que devez-vous prendre en considération avant de l'utiliser ?

L’effet de Resyl Plus est majoré par la consommation abondante de boissons.

Fumer contribue à la sécrétion de mucus dans les voies aériennes et à la toux («toux de fumeur»). Si vous êtes un fumeur, vous pouvez renforcer l’effet de Resyl en arrêtant de fumer.

Resyl Plus ne doit pas être utilisé en cas

d’hypersensibilité à la codéine ou à la guaifénésine;

de troubles dus à l’asthme;

de dépendance à la codéine et aux substances similaires;

de difficultés respiratoires;

de traitement par certains médicaments contre les troubles de l’humeur (appelés inhibiteurs de la monoamineoxidase (IMAO) en cas de dépression).

En cas de sécrétion abondante de mucus au niveau des bronches, il faut, par mesure de précaution, s’abstenir de prendre Resyl Plus.

Vous devez vous abstenir d’utiliser Resyl Plus sirop si vous souffrez d’un trouble héréditaire (rare) du métabolisme du sucre (appelé intolérance au fructose) car le sirop contient comme édulcorant le sorbitol qui est transformé lentement en fructose.

Resyl Plus ne convient pas chez l’enfant et l’adolescent.

Votre médecin sait ce qu’il faut faire dans ces cas.


La toux est un mécanisme de défense de l’organisme qui existe pour des raisons précises. En cas de sécrétion de mucus opiniâtre accompagnée de toux, le médecin devra déterminer les causes de la toux avant le début du traitement et, le cas échéant, instaurer un traitement spécifique.

Si vous êtes atteint d’une maladie du foie ou des reins ou que vous souffrez de constipation, ou s’il s’avère qu’en raison d’une prédisposition héréditaire vous éliminez plus lentement la codéine (le principe actif) que la majorité des gens, vous devez par mesure de précaution ne prendre Resyl Plus que pendant quelques jours sans prescription médicale.

Vous devez consulter un médecin si votre toux n’a pas disparu après 3–5 jours, si elle ne s’est pas améliorée de manière significative ou si des signes de maladie inhabituels se manifestent. Un traitement sur une courte période réduit le risque d’accoutumance et de dépendance à la codéine.

En cas de réactions d’hypersensibilité et de symptômes respiratoires soudains qui se manifestent très rarement (voir: «Quels effets indésirables Resyl Plus peut-il avoir?»), vous devez immédiatement interrompre le traitement et consulter un médecin le plus rapidement possible. Vous devez absolument renoncer aux médicaments concomitants qui soulagent ou apaisent la toux (appelés antitussifs) car ils peuvent provoquer une congestion indésirable de mucus au niveau des bronches, lequel est fluidifié par Resyl Plus ainsi qu’un risque de bronchospasme et de pneumonie.

Si vous prenez déjà certains médicaments contre des états d’agitation ou des troubles du sommeil (sédatifs), contre la dépression (antidépresseurs), les allergies (antihistaminiques), certaines maladies cardiaques (bêtabloquants) ou contre la tension musculaire (myorelaxants), leurs effets peuvent être augmentés. Votre médecin vous expliquera les liens de causalité.

Resyl Plus en gouttes et en sirop contient de l’alcool.

Lorsque le schéma posologique est rigoureusement observé, dans le cas du sirop, chaque prise contient un maximum de 0,5 g d’alcool (par 10 ml). Il existe un danger pour la santé chez les insuffisants hépatiques, les alcooliques, les épileptiques, les personnes atteintes de lésions cérébrales, les femmes enceintes, celles qui allaitent, chez les enfants et si vous prenez déjà d’autres médicaments. Même s’il est utilisé correctement, Resyl Plus peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines, en particulier lorsqu’il est pris en même temps que des boissons alcoolisées.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie vous êtes allergique vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).


Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments si vous désirez avoir un enfant, durant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin ou du pharmacien. La codéine contenue dans Resyl Plus peut provoquer des troubles respiratoires chez le nouveau-né et le nourrisson. C’est pourquoi vous ne devez pas prendre les gouttes et le sirop pendant la grossesse et l’allaitement.

Comment l'utiliser ?

Sauf prescription contraire du médecin:

Gouttes: adultes: 20–30 gouttes 3 à 4 fois par jour (1 ml).

Prendre les gouttes dans de l’eau, de la tisane ou sur un morceau de sucre. 1 ml de solution équivaut à 30 gouttes.

Sirop: adultes: 3 à 4 fois par jour 5–10 ml. Utilisez la mesurette graduée jointe à l’emballage. Laver et sécher la mesurette graduée après chaque utilisation et entre chaque utilisateur.

La teneur en alcool de Resyl Plus gouttes est de 53% en volume alors que pour Resyl Plus sirop, elle est de 6%.

Resyl Plus ne convient pas aux enfants et aux adolescents.

Parallèlement au traitement, il est recommandé de boire abondamment (par ex. tisanes, jus de fruits, etc.).

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

La prise ou l’utilisation de Resyl Plus peut provoquer les effets secondaires suivants: constipation, troubles gastrointestinaux (par ex. brûlures d’estomac, nausées et vomissements), légère somnolence et maux de tête sont fréquents surtout au début du traitement et aux doses élevées; dans de rares cas, dépression respiratoire, fatigue, léthargie, diarrhées, confusion mentale, vertiges, agitation ou euphorie.

Rarement, des réactions d’hypersensibilité (allergies) peuvent se présenter entre autres sous forme d’éruptions cutanées, prurit, indisposition, sueurs, vertiges, augmentation du pouls et symptômes respiratoires. Les asthmatiques et ceux atteints d’urticaire (urticaire chronique) sont surtout affectés. Dans des cas isolés, des réactions allergiques peuvent conduire à un collapsus cardio-vasculaire et nécessitent une assistance médicale (voir: Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Resyl Plus?).

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Comment le produit doit-il être stocké ?

Les médicaments doivent être tenus hors de la portée des enfants.

Conserver à 15–30 °C. Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Informations complémentaires

En pharmacie, sans ordonnance médicale.

Gouttes: emballage de 20 mI.

Sirop: emballage de 200 ml.